La preuve que le vaccin fonctionne… et que le Delta frappe fort!

On rapporte 294 hospitalisations pour la covid présentement. L’an dernier, à la même date, c’était 397 (données du 5 octobre dans les deux cas).

Mais à l’automne 2020, le nombre de patients hospitalisés pour la covid était sur le point d’exploser, frôlant les 1500 à la mi-janvier.

Tandis qu’en 2021, les hospitalisations semblent amorcer une descente, le bassin de non-vaccinés à infecter se réduisant de jour en jour, et le passeport vaccinal faisant le reste.

Avec un peu de chance et en espérant qu’un autre variant ne vienne brouiller les cartes, le nombre d’hospitalisations cet automne devrait s’exprimer en fraction de l’an dernier: bientôt la moitié, puis le tiers, puis le quart.

Par contre, le nombre de patients aux soins intensifs demeure toujours élevé en cette 4e vague, plus que l’an dernier à la même date (90 contre 67), et ce même si les trois-quarts des Québecois ont reçu leurs deuxièmes doses.

À l’automne 2020, on avait entre 1 patients aux soins intensifs par tranche de 5 à 7 patients hospitalisés, soit 15 à 20 %.

Présentement, pendant la 4e vague, c’est 1 sur 3, ou à 30 à 35%. Presque le double, en proportion.

Ça veut dire quoi?

Essentiellement, que le vaccin fonctionne, puisqu’à mesures sanitaires équivalentes ou moindres, la covid envoie moins de gens à l’hôpital.

Par contre, ceux qui se font accrocher par le virus passent en moyenne un plus mauvais quart d’heure.

Quand on disait qu’une personne infectée par le Delta avait – toutes autres choses étant égales – environ deux fois plus de chances de se retrouver à l’hôpital, c’était ça.

-30-

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez m’aider à en produire d’autres!

Ce média indépendant est entièrement sociofinancé.
Vous pouvez contribuer à le soutenir en cliquant ici, et en apprendre davantage sur mon engagement ici
.



Catégories :Covid-19

Tags:,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *