Qui perdront le plus de plumes: libéraux ou conservateurs?

Alors que les résultats des votes commencent à être dévoilés, un questionnement tardif du nerd de chiffres que je suis (et que j’aurais aimé mettre en ligne plus tôt!)

Les libéraux et les conservateurs étaient à égalité statistique alors qu’on s’apprêtait à voter.

En temps normal, cela favorise les libéraux, puisque le vote conservateur est plus concentré.

Mais est-ce que ça sera le cas cette fois-ci?

En 2019, les conservateurs ont reçu 34,3 % des voix, et les libéraux 33,1 %. Les libéraux ont gagné.

Pourquoi? Les conservateurs remportent certaines circonscriptions de l’Ouest à 60, 70 et même 80 %.

Ça gonfle le pourcentage de votes obtenus à l’échelle nationale. Mais ça ne donne aucun siège de plus.

Présentement, les conservateurs auraient 32 %, et les libéraux 31 %. L’écart est le même, mais le résultat pourrait être différent. Pourquoi?

En fait, ça dépend où les conservateurs et les libéraux ont perdu des points (à supposer que les sondeurs ont vu juste).

Si les conservateurs ont perdu des plumes dans l’Ouest, par exemple au profit du NPD ou du Parti populaire, leurs marges de victoires seront moins grandes.

Mais ça ne veut pas dire que les conservateurs gagneront moins de sièges qu’en 2019.

Le vote libéral est généralement plus « efficace » que le vote conservateur, dans la mesure où leurs marges sont moins imposantes.

Il y a un revers à ça : une baisse de quelques points pourrait transformer des victoires libérales serrées en 2019, en défaite en 2021.

En somme, un pointage final de 32 % pour les conservateurs contre 31 % pour les libéraux ne produira pas nécessairement le même résultat qu’un pointage de 34 % à 33 %.

Et bien malin qui peut prédire l’effet du joker qu’est le Parti populaire.

Ça se peut qu’on se couche tard…

-30-



Catégories :Élections

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.